PPP @ Gaîté Lyrique (20–21 octobre 2017)

PrePostPrint a été invité durant deux jours à la Gaîté Lyrique (3 bis rue Papin 75003 PARIS) les 20 et 21 octobre 2017.

La première journée a permis la découverte et la documentation d’initiatives existantes autour des systèmes de publication alternatifs. Sous la forme d’une rencontre d’une trentaine de personnes, un premier état de l’art a été produit grâce aux échanges sur les projets de chacun. Dans une volonté de diffusion des projets présents et à venir et de continuité des échanges, il a été décidé de créer un wiki et une liste de diffusion.

La seconde journée a été dédiée à un salon de l’édition alternative libre ouvert au public. Les invités y ont présenté des productions, ouvrages et outils, réalisés avec des techniques expérimentales et libre (génératives, collaboratives, libre / open source…).

Voir la page dédiée sur le site de la Gaîté Lyrique
Voir L’archive PrePostPrint à la Gaîté Lyrique

Jour 1 : rencontres entre invité·e·s

/* TO-D0:
- Ajouter lien vers les pads → Les rendre non modifiables ?
- Ajouter 3/4 photos
- Produire un compte-rendu ? */


Jour 2 : salon et conférences

La seconde journée a été dédiée à un salon de l’édition alternative libre ouvert au public. Les invités y ont présenté des productions, ouvrages et outils, réalisés avec des techniques expérimentales et libre (génératives, collaboratives, libre / open source…). Le salon été accompagné de plusieurs interventions.

14:15 Lucile Haute et Julie Blanc : Standards du web et publication académique

Projet d'une revue multi-support et multi-modale pour la recherche en arts, design et sciences.

/* TO-DO Ajouter la vidéo */

15:15 Alexandre Leray et Antoine Gelgon : Open Source Publishing, projets de commande

/* TO-DO Ajouter la vidéo */

16:15 Raphaël Bastide : État de l’art des projets de publication alternative

Cet état de l’art tente d’esquisser un paysage d’outils, de publications ou d’ateliers qui partagent une volonté de dépasser les limites des systèmes traditionnels utilisés pour publier en ligne comme hors ligne. Open source, libre, génératif, partagé, publié en temps réel, expérimental, multi-support, multi-format, hybride, chaque projet sera documenté et présenté avec ses caractéristiques et son contexte.

/* TO-DO Ajouter la vidéo */

17:40 Table ronde: limites et futur des systèmes de publication non conventionnels

Avec Louise Drulhe, Sarah Garcin, Eric Schrijver, et Emmanuel Cyriaque. Modération : Julie Blanc.

/* TO-DO Ajouter la vidéo */



Code X

Un journal a été publié aux éditions HYX à l'occasion de ces deux journées. Il s'agit du premier numéro de Code X. Ce numéro a été entièrement conçu en HTML et CSS depuis un navigateur web. (Plus d'informations techniques et code source à venir)

Acheter le journal

« Code X- 01-PrePostPrint offre l’opportunité de partager et de découvrir les questions portées par de multiples groupes de recherche, graphistes, éditeurs, théoriciens, qui interrogent aujourd’hui les nouveaux modes de publications : génératives, contributives, open source…
Apériodique et réalisé sous logiciels libre, Code X, est destiné à accompagner d'autres événements sur la création dans le domaine des cultures numériques. Il proposera de découvrir des projets innovants, un espace de restitution dédié à des textes importants et un espace ressources autour de la thématique abordée.
PrePostPrint est aussi un laboratoire et un groupe de recherche qui a pour vocation de rassembler les acteurs qui travaillent autour des techniques de publications expérimentales et de faciliter l’accès aux projets et aux outils existants. »

Vous pouvez trouver les sources du journal sur le gitlab : https://gitlab.com/prepostprint/code-x-01.

Sommaire

Éditorial

Projets
– Bonjour Monde (“Gutenbug” et “Détournement de fontes”)
– Louise Drulhe (“Atlas critique d'Internet”, “Design Fluide” et “Site / Livre / Video”)
– Luuse (“Saison 2016-2017 Constant V “et “Trouble Academy,” “Festival Poisson-Évêque”)
– Éditions HYX (“Archilab 2013 “et “Anna K”)
– Dreams Office (“Informat”)
– Eric Schrijver (“Publication de thèses hybrides — KABK, La Haye”)
– Open Source Publishing (“Balsamine 2013-14” et “Médor”)
– g.u.i. (“Expérimenter le musée”, “iconotext”e et “Quiproquo, le catalogue”)
– Figures libres (“Tous des sang-mêlés”)
– Nicolas Tilly (Bug Magazine)
– Loraine Furter (“Spécimen libres hybrides, 2017” et “Déconstruction, 2017”)
– Anthony Masure, E+K (“Back Office” et “Imprimer le monde”)
– L’Atelier des Chercheurs (“Outil de documentation pour le studio-théâtre de Vitry”, et “do•doc”)
– Julie Blanc (“Atlas Cosmologique”)
– Nicolas Taffin (“Le Livrarium”)

Restitutions
– Kévin Donnot, « Code=Design »
– Antoine Galdon et Étienne Ozeray,« Culture libre et typographie »
– Anthony Masure, « Visual Culture, Open source Publishing, Git et le design graphique »
– Open source Publishing, « HTML sauce cocktail, sauce à part »
– Antoine Fauchié, « Une chaîne de publication inspirée du web »
– Lucile Haute et Julie Blanc, « Standards du web et publication académique »

Ressources



Invité·e·s

Raphaël Bastide
Artiste et designer français. Son travail s’oriente principalement sur les programmes informatiques et la culture numérique qui les entoure. Utilisateur, faiseur et évangéliste de la culture libre il interroge les systèmes inhérents à ce mouvement sous la forme d’installations, d’ateliers ou de performances.

Paul Bernhard
Paul Bernhard (1986) est un graphiste allemand qui travaille à partir des structures que le code peut générer. En et hors ligne, il questionne la forme de la database comme organisatrice de contenu.

Julie Blanc
Julie Blanc est designeuse graphique et travaille des objets de lecture imprimées et numériques. Elle est actuellement étudiante-chercheuse au laboratoire EnsadLab (EnsAD-Paris). Ses projets de recherche interrogent les éditions multisupports, multimodales et/ou hybrides et leurs pratiques de production. Dans une perspective de design global, elle considère que la mise en place de work flows de conception et de production dans la chaîne éditoriale peut concerner le design et la conception au même titre que les artefacts qu’il en résulte. Sa volonté est de produire des workflows légers adaptés à chaque projet grâce à un mélange de technologies opensource existantes ou originales

Bonjour Monde
Bonjour Monde est un groupe pour la recherche de procédés alternatifs dans le champ de la création graphique. Nous souhaitons mener une démarche expérimentale, ouverte et documentée à travers l'organisation d’évènements et d’ateliers. Notre approche nous amène à questionner les outils, logiciels et matériels, à les ouvrir, les comprendre pour les détourner de leur fonction initiale dans une infinie recherche de bruit, d'erreur et d'heureux accidents. Ce que nous souhaitons, à chaque nouvelle idée, chaque nouvel atelier, ce n'est pas tant trouver des alternatives aux outils propriétaires que proposer aux participants et éventuelles rencontres un regard fait de curiosité, parfois de naïveté et souvent d'humour, pour aller au-delà de la surface des choses, en dehors de notre zone de confort.

Éditions HYX / Emmanuel Cyriaque
Les Éditions HYX (prononcer X), maison d'édition associative, entendent participer, en France et à l'international, au développement d'une édition culturelle prospective. À Orléans depuis 1993, HYX publie des ouvrages - pour la plupart bilingues - dans les domaines de l'architecture, de l'art contemporain, de la philosophie, des cultures numériques et de la littérature.

Dreams Office
Établi en France depuis 2016, Dreams Office conçoit et produit avec ses partenaires des surfaces et des objets imprimés, des typographies, des images et des systèmes graphiques personnalisés, pour l’industrie, les professionnels du design, et la culture. Dreams Office décrit sa méthode comme “un mouvement précis et fonctionnel, vers le progrès” et met en oeuvre pour cela les outils iconographiques et typographiques adaptés. Dreams Office travaille pour des clients internationaux et de taille variable, allant du groupe de télécommunication Orange™ jusqu’au Studio de photographie et design américain Heavy Set.

Louise Drulhe
Diplômée de l’Ensad (École Nationale Supérieur des Arts Décoratifs) Louise Drulhe (1990) vit et travaille à Paris. Elle construit une recherche théorique et plastique sur la cartographie et la représentation de l'espace d’Internet. Elle envisage la spatialisation comme un outil de compréhension socio-politique de cet espace. Son travail a été exposé récemment à la biennale internationale de design de Saint-Étienne, à la biennale internationale d’art contemporain de Moscou, dans des galeries (Drugo More en Croatie, La Couleuvre à Paris…) et des centres d’art (iMAL à Bruxelles…).

Figures Libres
Figures Libres est un collectif né de la rencontre de deux démarches citoyennes qui animent chacun de ses membres : Porter les messages de commanditaires d'utilité publique, sociale et culturelle ; Œuvrer sur logiciels libres pour créer sans consommer, libérer l'information, interagir et s'enrichir

g-u-i
Le collectif g-u-i conçoit et développe depuis 2009 des projets mettant en œuvre le design graphique, interactif, éditorial et in situ, mais aussi des projets de recherche et d’initiative (sur les usages performatifs de documents, le livre et son milieu, l’interprétation des images, la représentation des territoires…). Une de ces recherches concerne la création d’éditions et représentation visuelles en temps réel en temps réel à l’aide des nouvelles possibilités offertes par le numérique et l’utilisation de systèmes de fabrication rapide, une façon d’appréhender le prototypage rapide dans l’édition.

Antoine Fauchié
Quand il ne concentre pas ses recherches sur les chaînes de publication, et plus particulièrement sur l'influence des technologies du Web sur celles-ci, Antoine Fauchié enseigne en sciences de l'information à Grenoble et à Lyon, et intervient notamment dans le Master Publication numérique de l'enssib. Expert indépendant du livre numérique et veilleur assidu, il publie sur son site et ailleurs des articles qui abordent les questions de publication et de livre numériques, ou encore d'évolution du web.

Loraine Furter
Loraine Furter est une graphiste et chercheuse basée à Bruxelles où elle travaille dans différentes constellations de collectifs, d’organisations et de mouvements de recherche autour du graphisme, des publications hybrides (papier, numérique), du développement de nouveaux outils open source et des modes d’organisation collaboratifs, avec une perspective féministe intersectionnelle et inclusive. Elle est une des membres fondatrices du collectif Just for the record, qui interroge les représentations genrées dans le cyberespace (http://justfortherecord.space/), elle fait partie du C.A. de Wikimedia Belgique, et depuis 2017 elle fait partie de l’équipe organisatrice du Fig. Festival International de Graphisme à Liège. Loraine Furter enseigne le design graphique à l’École de Recherche Graphique à Bruxelles et aux Beaux-Arts de Mons, ainsi que l’histoire du livre et l’actualité de l’édition à l’Académie royale de Bruxelles. En ce moment, elle mène une recherche sur les publications féministes, entre art et activisme, qu’elle présente cet automne à l’ISELP, Bruxelles.

Sarah Garcin
Designer graphiste et designer d’interaction. Elle s’intéresse aux pratiques d’écriture collaboratives et re-questionne les pratiques éditoriales. Elle travaille, entre autre, au sein de l’atelier des chercheurs, un groupe de recherche qui développe des outils de documentation et de partage de connaissance dans des contextes d’apprentissage. Elle enseigne également à la Parsons Paris et à Prépart Paris.

Élise Gay, Kévin Donnot, Anthony Masure
Kevin Donnot est designer graphique au sein de l'atelier E+K, cofondé avec Élise Gay en 2011. Son travail, mêlant souvent techniques d'ingénierie informatique et design graphique, est principalement axé vers la conception visuelle de projets éditoriaux, livres ou dispositifs numériques. Kévin Donnot est également enseignant à l’ÉESAB – Rennes et à l’Université Paris 8. Élise Gay est designer graphique au sein de l'atelier E+K, cofondé avec Kévin Donnot en 2011. Travaillant principalement pour les milieux culturels et institutionnels, sa pratique se développe aussi bien sur papier qu'à l'écran. Cette perméabilité l'incite à penser l’imprimé de manière dynamique et à envisager les projets interactifs avec une attention particulière pour le détail typographique. Élise Gay intervient régulièrement à l'Université Paris 8 et a mené plusieurs workshops dans différentes écoles d'art françaises. Anthony Masure est un ancien étudiant du département Design de l’École Normale Supérieure de Cachan et agrégé d’Arts Appliqués, il enseigne le design graphique et numérique. Sa thèse portant sur « le design des programmes », dirigée par Pierre-Damien Huyghe, a été soutenue à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Anthony Masure est membre du comité des Rencontres Internationales de Lure et collabore régulièrement aux revues Strabic et Réel-Virtuel. Publications récentes : « Subjectivités computationnelles et consciences appareillées », Multitudes, n° 62, 2016 ; Design et humanités numériques, Paris, Éditions B42, à paraître en 2017.

Luuse
Luuse est un groupe de designers basé à Bruxelles qui souhaite porter une attention particulière à ses méthodes, processus, outils et à leur documentation.

Open Source Publishing
Open Source Publishing écrit et dessine en utilisant uniquement des logiciels libres et open-source. C'est une caravane de praticiens provenant de divers domaines. Elles et ils conçoivent, programment, recherchent et enseignent. Travaillant pour le print, le web et ses croisements, OSP crée des identités visuelles et des services digitaux, creusant toujours vers une relation plus intime avec l'outil.

Eric Schrijver
Eric Schrijver (Amsterdam 1984) est un auteur et designer graphique qui vit et travaille à Bruxelles. En tant que designer, il travaille notamment sur des interfaces d’édition, et des publications numériques et hybrides (écran/papier). À travers son blog ‘I like tight pants and mathematics’ il sensibilise designers et artistes à des questions culturelles liées à la programmation informatique. Soutenu par le Fonds de l’aide à l’industrie culturelle du Pays-Bas, Eric travaille sur la publication ‘Legal Advice for Artists’, une guide irreverent sur le droit d’auteur. De 2011 à 2017 Eric a fait partie du noyau du collectif de graphistes Open Source Publishing. Il a donné des workshops dans des écoles d’art dans le monde entier, et il enseigne actuellement la programmation aux étudiant.e.s de design graphique à la KABK, La Haye.

Nicolas Taffin
Dans le cadre du Master édition de l'université de Caen, les étudiants de Nicolas Taffin produisent chaque année un ouvrage au moyen de la chaîne Métopes, méthodes et outils pour l’édition structurée (développés par le pôle Document numérique de la Maison de la Recherche en Sciences Humaines de l’université de Caen Normandie) qui permet de produir un fichier pivot XML-TEI standardisé, interopérable et pérenne et d'en dériver plusieurs manifestations (imprimées, numériques, en ligne) de qualité professionnelle. Pour PPP, Nicolas va tâcher de convaincre quelques étudiants de venir présenter leur travail et leur manière de faire. Nicolas Taffin, éditeur et typo-graphiste numérique, se partage entre les images, les lettres et le code. De formation initiale philosophique, il pratique le design graphique depuis 1995 dans les champs culturel et scientifique. Il a fondé avec Hervé Le Crosnier C&F éditions, maison dédiée aux arts et techniques ainsi qu’aux enjeux citoyens des technologies de l’information. Il a également présidé une dizaine d'années l’association typographique des Rencontres internationales de Lure et enseigne l’édition à l'Université de Caen.

Nicolas Tilly
Nicolas Tilly est designer interactif, diplômé en 2007 de l’École Nationale Supérieure de Création Industrielle. Il enseigne le graphisme interactif à l'École Supérieure d'Art et Design d'Orléans et dirige EVB Studio, agence spécialisée dans les expériences numériques. Au sein du studio il développe un média, Bug Magazine, qui explore les pratiques liées au numérique, ses cultures, ses acteurs et ses communautés.